Aimer est un verbe d’actions!

Aimer est un verbe d’actions.

L’amour est un besoin fondamental pour tous les humains et chacun le vit différemment, par de nombreuses stratégies. 

J'ai le goût de partager ici des réflexions à propos de ce verbe d'action, à la fois puissant, vaste et illimité. Je propose de découvrir avec curiosité de quelle manières il est possible de créer de l’amour à chaque jours, de se servir, pour remplir sa tasse d'amour. Quand je parle d'une tasse, j'imagine celle-ci qui se remplit d'une boisson délicieuse qui donne le goût d'en redemander. Parce que de se nourrir, d'amplifier l'amour de soi est une recette à succès pour ainsi être disponible d'aimer les autres avec plus d'aisance, de courage et de vérité.

 

Puis l'amour se vit avec des angles différents, parfois amère, dans ses maladresses ou dans ses expressions tragiques et d'autres fois, lorsque l’amour s'est alliée avec le choix de la douceur, ça goûte bon, comme une douce brise lors d'une soirée de canicule. Puis à d'autres moment, l'amour est torride, intense, elle est pleine d'énergie, prête à monter des montagnes. Et que dire de la gorgée salée, de la peur de se tromper, de la peur de perdre ou de s'oublier....

 

Même dans des élans du coeur d'aller au delà des peurs, les réactions sont là, imprévues et elles surgissent de nul part, quand du fond des souvenirs, il y avait de la vulnérabilité que nous n'avions su accueillir. Puis au fond de soi, un enfant pleure, terrifié à n'y rien comprendre, bouleversé par un manque d'amour. 

 

Puis là, il n'y a rien à faire...seulement être présente.

Être là et écouter sans jugements. 

Aimer...même si je ne sais pas comment. 

 

Accueillir la vie qui se vit maintenant, même dans la détresse ou dans la peine, c'est un cadeau à se faire. C'est le courage de l'empathie. 


Faire le choix de fuir, parce que la peur prend toute la place, c'est une réaction humaine pour tenter maladroitement de se protéger. Ce n'est pas un mauvais choix, c'est tout simplement que ça génère des impacts. De se juger ou se blâme pour des réactions, éteint l'estime de soi, plutôt que de raviver la confiance en sa capacité d'aimer. 

 

Se dire de pensées comme : 

Je suis stupide, c'est de mettre le blâme sur soi et se croire de n’être pas assez….est-ce que ça vous arrive d'avoir ces pensées? 

Ou de vous dire : ne pas en faire assez...j'aurais dû en faire plus...je devrait faire ci...il faudrait que je change ça... » cela peut crée un stress, de la déception, du découragement…parce que l’estime et l’amour envers soi-même n’est pas nourrit ou satisfait, parce que notre valeur n'est pas vue dans le regard de l'autre ou parfois aussi dans notre propre regard exigeant. 

 

Les clés pour apporter un changement dans cette dynamique sont l’accueil, la douceur, la bienveillance dans la connexion à soi. Parce qu’être en lien avec soi-même, dans une relation à soi de douceur, de bienveillance, c’est aussi un engagement à vivre cet amour avec une pleine responsabilité, reprenant le pouvoir sur sa vie. S’aimer maintenant!  

Lorsqu’aimer s’allie avec d’autres verbes d’actions comme ceux qui sont partagés ci-dessous, cela crée un impact de satisfaction dans la relation avec soi-même et/ou avec les autres. Ça remplit les tasses! 
 
Prendre soin
Offrir un câlin
Partager un moment
Être là
Dédier du temps
Dire des paroles d’appréciation
Caresser
Donner du temps
Parler ensemble
Prendre dans ses bras
Réchauffer
Manger
Préparer un breuvage…
Penser à
Écrire un mot
Écouter
Rendre service
Recevoir
Vivre la joie
….

Dans mon expérience, de choisir d’aimer, est un acte de coeur, de courage et un choix d’agir à partir de mon coeur et les impacts que cela crée dans ma vie sont nombreux. Ça tisse de la confiance, crée de la joie et de la gratitude, apaise le coeur, active la vitalité et l’énergie, transforme les moments en instants de bonheur….et plus encore…

  • Quelle est la manière que tu choisis d’aimer aujourd’hui?

  • Quel est le verbe d’action que tu rallies à cette intention de vivre l’amour dans la relation avec toi-même et avec les autres?

Alors que j’écris ce texte, je prend soin de mon fils qui fait de la fièvre et je prend des pauses pour lui offrir à boire, lui préparer une soupe chaude, replacer ses couvertures, lui offrir des soins, caresser ses joues et je réalise que ces moments que je choisis d’offrir, avec amour et bienveillance, sont aussi des instants précieux pour moi. Ça me permet de partager, d’accueillir, créer et vivre l’amour dans ma vie.

Pour vous inscrire à l’infolettre de Dialogo - Communiquer en relation, cliquez ici.

 

Please reload

Articles inspirants
Please reload

Pour nous

contacter

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • LinkedIn Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Basic Square

© 2015 Carolyne Dupré 

  • LinkedIn Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon